auxiliaire parentale : un vrai métier

tout autour du métier de nounou au domicile des parents
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Peut-on ne pas aimer un enfant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mer 24 Fév 2010 - 9:54

Bonjour

Ce post découle de celui intitulé "gérer 2 nourrissons"..

J'ai vraiment beaucoup de mal, malgré vos conseils, et la situation ne s'arrange pas..

J'ai eu un souci avec une des petites. Je l'ai levée un matin, avec une marque rouge sur la figure. Je pensais que c'était du à une malposition de la nuit. La journée est passée, la marque est restée.. J'ai donc notifié à la maman le soir.
Le lendemain, la maman a litteralement essayé de me faire dire que j'avais frappé la petite avec un objet, ou cogné dans une porte volontairement. J'en suis restée sans voix.. Je travaille pour cette famille depuis 1 an (avec leur aînée). Je pensais tout de même avoir réussi à prouver ma valeur et obtenu leur confiance..

Du coup, j'ai la boule au ventre le matin pour venir travailler et je n'y arrive pas avec la petite. je sais qu'elle n'y est pour rien, mais elle m'agace. Je trouve qu'elle chouine tout le temps. Je n'ai pas envie de jouer avec elle, ni de la prendre dans mes bras..
Peut-on ne pas aimer un enfant ? C'est vraiment l'impression que j'ai, et je songe à rompre le contrat.. Pourtant, financièrement, je sais que ce n'est pas possible pour moi..

Je suis complètement pommée...
Revenir en haut Aller en bas
Aude06
membre d'argent
membre d'argent


Nombre de messages : 185
Age : 44
Localisation : Nice la belle
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mer 24 Fév 2010 - 17:18

Bah écoute au risque de me faire mal voir mais franchement la réponse a la question est oui.On peut ne pas aimer un enfant, ça m'est arrivé en tant qu'ass mat ( pas encore en tant qu'auxiliaire parentale) mais peut etre est ce accentué par le fait que la maman t'accuse a tort et que tu te sens "soupçonnée"? Il y a des enfants plus difiiciles que d'autres aussi...Après en tant que professionnelle on se doit de dépasser cela et de faire de notre mieux pour l'enfant... plus facile à dire qu'a faire je sais!En tout cas je te dis bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 1251
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Jeu 25 Fév 2010 - 16:38

Cela ne m'est jamais arrivée mais je sais qu'on ne peut pas aimer tous les enfants de la même façon.

As-tu essayé d'en parler au RAM ou dans un lieu d'accueil adultes/enfants type "maison verte" ?

Il est peut-être préfèrable de rompre le contrat que de continuer à travailler dans ces conditions. Le mieux est d'en parler aux parents et d'attendre que tu es trouvée un autre poste.
Revenir en haut Aller en bas
http://auxiliaire-parentale.forumpro.fr
peexis
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : lille
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Dim 28 Fév 2010 - 9:51

oui, on peut ne pas aimer un enfant.

D'ailleurs dans une récente émission des "maternelles" sur france 5, au sujet des nounous, il semblerait que les nounous n'ait pas le droit d "aimer" les enfants dont ils s'occupent.... on marche la tete à l'envers mais bon. apparement une nounou doit se borner à jouer avec un enfant, le promener, le nourir point, pas de calins, ni de mots doux, bref, voir l'enfant avec des yeux de "professionelle" uniquement et ne pas se laisser déborder par les émotions ni positives ni négatives

comme dans toute professions auprès d'enfants (profs, éducs, mono...) on a tous je pense nos "chouchous" et nos "têtes" même si moralement et déontologiquement on a du mal à l'admettre...

comme la dit aude, en tant que professionelle, ne pas aimer un enfant ne veut pas dire que l'on doit mal s'en occuper, et ce nest de toute façon pas ton cas je pense!

moi jai eu deux enfants avec qui je ne m'entendais pas du tout.

le 1° était un petit garçon de 5 ans, je m'en occupais toute la journée du samedi la maman étant commerçante. il était hyper actif (donc déjà pas facile) mais en plus de çà il était violent (il m'a cassé le petit doight!!!! on jouait juste mais il y a été un peu fort dans le jeu) et vulgaire (les gros mots, crachats par terre, insultes...) bref non vraiment j'avais du mal. et toutes les méthodes restait vaine (dialogue, punission, chantage rien rien ne marche avec lui)

au début je culpabilisais, mais après je me suis borné à faire mon travail, je lui proposait des jeux, il veut pas, ou bien se montre trop violent, ou me manque de respect ben tant pis je cherche pas plus loin, je le laisse jouer tout seul et je me contente de faire du gardiennage d'enfant...

après tout on est ni psychologue, ni les parents. c'est triste de voir des enfants qui ont tant de colère en eux, mais j'ai fait tout ce que j'ai pu et j'en ai parlé avec la mère, avec les profs, tous sont désemparés, c'est pas moi du haut de 10h/semaine avec lui qui va pouvoir changer les choses...

le 2° est un petit garçon de 6 ans que je lève et accompagne à l'école le matin. il est également assez mal poli (insultes, crachats, provocation), et idem le dialogue et/ou les punitions n'y changent rien.
par exemple, je suis sensé faire le petit ménage le matin (vaisselle du petit déj' + balai des miettes sous la table) lui ne trouve rien de mieux à faire que faire exprès de renverser son lait par terre ou bien émiétter et écraser son pain par terre...

du coup moi j'ai dit à la maman, que je ne ferais plus le ménage dans ces cas là, car je ne suis pas non plus la boniche d'un enfant de 6 ans, faut arreter!

je lui propose des jeux, j'essaye de discuter avec lui sur ses vacances, ses livres, etc... rien, il reste muet, refuse de me parler (sauf pour me dire des choses pas très jolies) et refuse tout jeu.... et quand je le conduis à l'école il marche qq mètres devant ou derrière moi pour bien me montrer qu'il ne m'aime pas...

bref j'ai déclarer forfait, je me contente de faire du gardiennage, je le lève, le nourris , l'emmène à l'école point. chaque matin je fais quand même une tentative de dialogue, des fois çà marche des fois pas.

j'ai fini par démissioner du 1° petit garçon car vraiment je n'en pouvais plus et que j'ai fini par trouver autre chose.
le 2° je continue, mais je cherche autre chose quand même...

mais malgrè tout çà, il y a quand même des petits moments des micro secondes, où ces enfants sont adorables, par exemple un jour le 1° était malade et il est venu se blottir sur mes genoux et s'est endormi alors que jamais jamais jamais il ne m'avait fait ni calin ni bisou.
de même le 2° un jour, m'a donné la main sur le chemin de l'école et l'a serré très fort parce que c'était un jour de rentrée et qu'il avait peur..

dans ces moments là, on comprend que malgré tous les enfants turbulants, irrespectueux restent quand même avant tout des enfants.

quel age à la petite?

ses parents en disent quoi? ils trouvent qu'elle chouigne aussi beaucoup? ou c'est que avec toi?

moi je dirais laisse le temps au temps, continue à essayer d'établir un lien avec elle, mais si çà ne marche pas ne t'en rends pas malade, soit une bonne nounou dans le sens où tu assure sa sécurité, son hygiène et et sa sécurité affective (pas de maltraitance, de gros mots et des calins en cas de gros chagrin) et son éveil.

il faut aussi éviter de trop montrer que tu a une préférence pour un autre enfant...

moi j'essaye d'etre équitable entre tous les enfants mais des fois, je me surprend à etre + douce et caline avec mes chouchous et + sèches avec les autres que j'aime bien aussi mais moins... par exemple des fois je dis "tiens voci ton gouter pitchoune" et à l'autre je vais juste dire "tien voilà ton gouter" point.... çà à l'air de pas grand chose mais les enfants ne sont pas dupes, et ce n'est pas très bon pour l'équilibre des enfants de se sentir moins aimés

je comprend que tu ne puisse pas démissioner car tu n'as qu'un seul contrat et je supose que tu es attachée à la famille depuis tout ce temps quoi que le coup de te suspecter de maltraitance c'est !!!

mais si vraiment tu n'en peux plus, que tu te stresse à aller au boulot, et que tu sens que des fois tu risque de craquer, d'engeuler un enfant un peu trop violement par rapport à la bétise faite, d'eter rapidement agacée et donc irritable etc...

il vaut effectivement mieux essayer de trouver autre chose, un contrat un peu plus zen
Revenir en haut Aller en bas
Aude06
membre d'argent
membre d'argent


Nombre de messages : 185
Age : 44
Localisation : Nice la belle
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Dim 28 Fév 2010 - 18:55

Alors comment cela se passe pour toi?Pour ma part je n'ai pas de contrats périscolaires donc ce sont souvent des nourrissons ou des enfants qui sont quand même moins durs que les enfants gardés par Peexis ( tu as du courage de rester malgré tout!!!)
Revenir en haut Aller en bas
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Dim 28 Fév 2010 - 19:21

Bonsoir.

Mon contrat concerne 2 nourrissons et un péri-scolaire, à temps plein + (+ de 48h/semaine)

Et oui, même avec un nourrisson, j'ai ce blocage..
Je ne suis pas vraiment irritable mais fatiguée donc moins patiente. Et quand la petite en question commence à pleurer (sans raison valable apparente, je précise ! si elle est sale, ou qu'elle a faim, ou qu'elle est crevée, c'est normal qu'elle pleure), qu'elle réveille sa copine, je me sens agacée.

Ses parents la voient très peu au final, pour répondre à peexis. En effet, elle passe plus de 54h avec moi en 5 jours, et sur le temps restant avec ses parents, il y a les nuits.. Eux la trouvent adorable et facile. Moi je trouve que l'autre petite fille qui partage la garde avec elle (et qui n'a que 1 mois de plus) est bien plus agréable. Elle a un meilleur caractère, elle pleure très peu, et c'est bien plus intéressant de jouer avec elle..

Enfin bon, je prends sur moi pour améliorer tout ça. Meme si je dois avouer que demain c'est lundi et que je n'ai pas envie d'y retourner...
Revenir en haut Aller en bas
peexis
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : lille
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mar 2 Mar 2010 - 14:12

aie c'est vraiment pas facile ta situation tierak

peut être a t elle des douleurs au ventre? en même temps si les parents disent que le week end avec eux elle ne pleure pas, ce n'est pas çà... à moins que la nourriture donnée en semaine soit différente du weekend? (marque de lait différentes?)

en même temps comme on le disais sur un autre post, c'est vrai que tu as des petites nuits... comme toutes les auxi!

moi en ce moment c'est pareil je suis vite agacée par les enfants car j'ai des grosses journées et petites nuit
levée à 5h du matin, lever du garçon de 6 ans
je rentre chez moi je révise mon bts (je fais un bts par le cned)
17h je vais chercher un bébé de 8 mois que je garde jusque 22h
et le mercredi je me lève à 6h et rentre à 21h car je garde deux enfants de 3 et 5 ans toute la journée

donc en gros je me couche à minuit, et levée à 5h tous les jours

et là avec l'hiver qui s'allonge, la fatigue... je suis bien moins patiente... je n'arrive plus trop à m'amuser avec les enfants.

ce matin j'ai demandé un congé sans solde (3 semaines) aux parents du garçon de 6 ans. officiellement je leur ai dit que c'était pour mieux réviser car le bts c'est dans 3 mois. en vrai c'est parce que j'ai envie de souffler un peu, pour retrouver le gout et l'envie d'etre avec les enfants...
je perds une partie de mon salaire, mais au moins j'aurais des nuits plus longues et çà me reboostera

peut être que c'est la fatigue de tes courtes nuits qui fait que tu es moins disposée à résister aux pleurs?

comme tu n'as qu'un contrat, difficile de demander un "break", mais peut être demander une heure de présence responsable (je crois que pendant la sieste tu ranges, donc c'est pas payé en heure responsable, c'est çà? ou je confonds avec qqn d'autre)

mais au moins pendant cette heure, tu te repose, un café tranquille dans le canapé avec un peu de musique ou juste le silence (chose rare quand on travaille avec les enfants!) et quand les enfants se réveillent, tu te sens + d'attaque.


courage!

PS: tous les parents disent que leur enfant est "facile et adorable" même si il est clair que c'est un enfant difficile ou capricieux, à ce niveau là, les parents ne sont parfois pas très objectifs et même très sucseptibles si on leur dit que on a du mal avec leur enfant.... dur dur
Revenir en haut Aller en bas
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mer 3 Mar 2010 - 8:03

Bonjour

Dans un contrat de garde partagée, il n'y a pas d'heure de présence responsable. Et pour le vivre du côté pratique de la chose, je confirme : il n'y a pas de moment où on est là juste pour "surveiller". Les petites ne dorment jamais en même temps ! J'en couche une, je relève l'autre.. donc impossible de prendre le temps d'un café sur le canapé.

Avec le temps qui est un peu plus agréable en ce moment là où je travaille, je peux recommencer les balades.. Mais là encore, plaisir gâché hier par les questions intrusives de la maman sur ma façon d'installer les petites dans la poussette double :/ J'ai l'impression qu'elle cherche la faute, ça m'agace.

Merci en tous cas de votre compréhension, et d'avoir partagé votre expérience avec moi. ça me rassure un peu, je me trouvais totalement anormale.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 1251
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mer 3 Mar 2010 - 9:03

Je pense sincèrement Tierak qu'il faut en discuter au calme avec les parents pour savoir s'ils te font encore confiance car on ne peut pas suspecter quelqu'un comme çà. Et leur demandez clairement : souhaitez-vous que je continue à m'occuper de vos enfants ? car si vous n'avez pas confiance cela ne sert à rien de continuer : c'est nocif pour les enfants, pour vous et pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://auxiliaire-parentale.forumpro.fr
peexis
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : lille
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Jeu 4 Mar 2010 - 4:14

oui mais c'est délicat si c'est son seul contrat! les parents risquent de se braquer si elle leur dit qu'elle ne sent pas leur confiance, qu'elle se sent suspectée etc...

tierak quand ils te posent des questions comme çà, tu réponds et tu ajoutes avec le sourire "vous savez c'est pas le 1° bébé dont je m'occupes, je suis diplomée et j'ai x année d'expérience".

généralement çà leur coupe le sifflet, et leur fait prendre conscience que leur excès de zèle est un peu excessif et que si ils t'ont embauché, c'est aussi pour tes compétences, et que même si tu n' applique pas exactement la même méthode qu'eux (place dans la poussette par exemple) ce n'est pas pour autant que ta façon de faire est mauvaise.

oui avec le beau temps qui revient, je crois qu'on est toutes contente de pouvoir reprendre les ballades et les enfants aussi!
Revenir en haut Aller en bas
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Jeu 4 Mar 2010 - 8:41

Hehe peexis.
Du haut de mes 23 ans, je n'ai pas 15 années d'expérience à allonger... Mais ça n'empeche.

Merci de vouloir m'aider en tous cas Smile J'apprécie le soutien des gens de ce forum.
Revenir en haut Aller en bas
peexis
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 71
Age : 28
Localisation : lille
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 20/02/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Jeu 11 Mar 2010 - 4:22

lol oui je me doute mais même 2 ou 3 ans d'expérience professionelle + diplomes c'est toujours plus que l'expérience des parents en ce qui concerne la petite enfance.

je voulais juste dire d'accentuer sur le fait que tu es une professionelle et que c'est aussi pour çà qu'ils t'ont embauchée!

en tout cas bon courage!!!
Revenir en haut Aller en bas
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Jeu 11 Mar 2010 - 8:18

Bonjour

J'ai décidé de prendre sur moi, et de passer outre ces réflexions. ça me mord parfois les lèvres de lui répondre assez vertement à cette maman, mais je me rappelle alors qu'ils ont toujours été réglos avec moi concernant ma paye, et les horaires qu'ils respectent toujours scrupuleusement, et très compréhensifs quand j'ai des soucis de transport qui me mettent moi-même en retard. ça équilibre la balance.. Et du côté de l'autre famille, tout se passe au mieux, donc je ne veux pas gâcher ça non plus.

Prenant moins à coeur ces remarques, je suis un peu moins stressée. Toujours fatiguée, mais c'est dû aux horaires. Je devrais donc tenir le coup. J'ai bien cru le contraire le mois dernier... C'est la première fois que je m'angoisse autant !

Merci à toutes en tous cas de vos conseils.
A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mer 21 Avr 2010 - 11:56

Bonjour.

J'ai eu une explication franche avec la maman (pcq il y a eu d'autres remarques de sa part.. le biberon trop chaud à son goût, trop froid pour sortir, une griffure pendant un change, l'ainée qui chute en rentrant de l'école... tout est pretexte), et depuis, c'est tendu. La maman part le matin dès mon arrivée, et rentre juste à l'heure le soir. Du coup c'est moi qui file pour ne pas rater mon train.. on se voit donc tres peu.

j'ai parlé de ce souci à mon RAP, qui me soutient totalement. C'est un (maigre) reconfort.

J'attends avec hate le pont de mai pour me reposer et déconnecter un peu.

Partir ou rester.. c'est la question du moment.


Dernière édition par tieraK le Ven 23 Avr 2010 - 10:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 1251
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Mer 21 Avr 2010 - 17:25

Et avec le papa de l'enfant, comment cela se passe-t-il ?

Est-il possible de demander un entretien avec les 2 parents pour discuter entre adultes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://auxiliaire-parentale.forumpro.fr
tieraK
membre de bronze
membre de bronze


Nombre de messages : 43
Age : 30
Localisation : SAINT CLOUD
Emploi : Auxiliaire Parentale
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Ven 23 Avr 2010 - 10:58

Le papa est régulièrement en déplacement, je ne l'ai jamais beaucoup vu (ou jamais très longtemps).
Et de plus, ils ne sont pas vraiment d'accord entre eux sur la façon de s'occuper de la petite.. Alors je suis le cul entre deux chaises, si vous me pardonnez l'expression..
Exemple : Le papa me demande de bien couvrir la petite (on n'est qu'en avril, le soleil peut être trompeur), limite de lui mettre un bonnet pour bien protéger ses oreilles des coups de vent. Demande que j'exécute lors des sorties (sauf si vraiment il fait bon, je ne suis pas bêtement tout ce qu'on me dit, hein ^^). Le soir, la maman rentre super pressée, parce que la petite va au pédiatre et qu'elle est en retard. J'habille donc bébé pour sortir, avec son petit manteau. Et là la mère qui hurle, alors qu'il faisait une petite quinzaine de degrés dehors : "mais elle va crever de chaud !!!". Elle aurait ajouté "vous le faites exprès ou quoi de torturer ma fille ?", ça ne m'aurait pas surprise..

C'est comme ça sur plein de détails, donc forcément, ce qui plaira à l'un ne plaira pas à l'autre. Si on résume un peu de façon pessimiste : je ne ferai donc jamais bien.




(Je viens de relire ce topic.. Je ne fais que me plaindre. C'est moche, hein..)
Revenir en haut Aller en bas
Aude06
membre d'argent
membre d'argent


Nombre de messages : 185
Age : 44
Localisation : Nice la belle
Emploi : auxiliaire parentale
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Sam 24 Avr 2010 - 17:39

Bah non c'est normal que tu te plaignes , on est là pour écouter et donner notre avis si tu nous le demandes sunny
Personnelement je ne supporterais pas le quart de ce que tu dis entendre des parents.Qu'ils emmettent des avis, des insctructions pour leurs enfants c'est normal, te reprendre tous le temps c'est pas normal par contre.
Perso dès qu'il y a un petit soupçond e doute sur un point de notre contrat et d'une manière de faire je le dis.
J'ai commencé un contrat il y a tout juste un mois.Au départ la maman m'a demandé si j'étais ok de prendre le bain 1j/2 aux 2 enfants.J'ai dit que j'étais ok...A la signature du contrat elle m'a dit que finalement son mari aimait leur prendre le bain donc ce ne serait que ponctuel si ils n'avaient pas de temps...On commence le contrat, je vois le papa qui me dit, je leur prendrais moi sauf si vous pouvez de temps en temps quand je vous le demande le faire.J'ai dit ok.Le lendemain soir, la maman rentre "Vous avez pris le bain"- Moi "Non on avait dit que votre mari s'en occupait".. elle avait l'air surprise..Dès le lendemain j'ai demandé a en discuter avec les deux..En fait le papa s'est excusé il avait oublié d'en parler a sa femme...C'est un détail mais je préfère régler de suite le malentendu.Ils ont apprécié le fait qu'on en parle tout de suite car ils aiment aussi que tout soit clair..
Cela n'empeche pas que parfois la maman me dit de petites choses, ne pas trop les couvrir, en même temps laisser toutes les fenetres ouvertes toute la journée Rolling Eyes .. bref des contradictions que comme tu dis on ne suit pas toujours bêtement mais après tout ce sont eux les parents donc on n'est pas forcément en accord avec tout mais s'il y a trop de divergences c'est difficile.De plus s'ils t'emploient c'est qu'ils ont confiance donc ils devraient arrêter les remarques incessantes!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Peut-on ne pas aimer un enfant ?   Aujourd'hui à 18:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Peut-on ne pas aimer un enfant ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un(e) gendarme peut-il (elle) élever son enfant?
» Un enfant de 4 ans meurt étouffé dans un ascenseur
» pèse bébé
» cybex pallas ou cybex solution X
» Il s'est fait mal à la jambe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
auxiliaire parentale : un vrai métier :: PAPOTAGE-
Sauter vers: